Accueil > Environnement, urbanisme > Vallée de la Vilaine

Vallée de la Vilaine

Contenu de la page : Vallée de la Vilaine

Projet de valorisation de la Vallée de la Vilaine porté par Rennes Métropole en partenariat avec les communes de Bruz, Chavagne, Le Rheu, Laillé, Rennes, Saint-Jacques-de-la-Lande et Vezin-le-Coquet.

https://valleedelavilaine.fr/#/

[De Rennes à Laillé]

La Vallée de la Vilaine est un territoire de plus de 3 500 hectares à la nature complexe et étonnante. Conscientes de cette richesse, Rennes Métropole et les sept communes du territoire traversées par le fleuve (Bruz, Chavagne, Laillé, Le Rheu, Rennes, Saint-Jacques-de-la-Lande et Vezin-le-Coquet) ont engagé un vaste projet d’aménagement de la vallée, accompagnées par l’agence d’urbanistes-paysagistes Ter et la coopérative culturelle Cuesta.
Il s’agit de valoriser ce territoire aujourd’hui méconnu, vaste espace autour de l’eau, de révéler ses paysages et ses milieux naturels et de rendre plus accessibles la Vilaine, ses affluents et ses étangs. Le projet permettra de réaliser des parcours de promenade continue de Rennes à Laillé, avec notamment la voie des rivages.

[Une invitation à la promenade]


La Grande Traversée 2017 © CELLEBREK

Au cœur de la vallée coule la Vilaine, ce fleuve souvent mal identifié, qui représente tout autant les racines que l’avenir du territoire. Ce projet se donne pour objectif de créer de nouveaux cheminements pour partir à la rencontre de ses paysages et de son patrimoine. Il cherche aussi à renforcer les activités humaines et les usages touristiques, sportifs, agricoles et culturels qui peuvent s’y développer dans un souci de préservation de l’environnement.

Le projet, c’est aussi une démarche culturelle qui invite acteurs, habitants et visiteurs à arpenter cette Vallée vivante, y vivre de nouvelles expériences et contribuer à sa mise en valeur dans un souci d’ouverture, de respect de son histoire et d’attention à ses milieux.

[L’année de la Vilaine - été 2018 à été 2019]

L’année de la Vilaine est une expérience culturelle d’une année. Elle met à l’honneur la reconquête de l’eau dans la métropole et la vallée de la Vilaine, un territoire spécifique entre ville et campagne.

[Des aménagements en cours]

Les enjeux de ce projet sont de permettre l’émergence d’ici 2020 :
d’un lieu de loisirs, sports et événements de plein air dans un cadre naturel et paysager de grande qualité ; d’un territoire de développement et d’innovations scientifiques et économiques,
tirant parti de ses lieux de recherche et de ses fortes composantes agricoles, environnementales et paysagères ; d’un site de destination.
Les aménagements de la voie des rivages ont démarré en octobre 2018 au nord, à la Prévalaye, avec la création de cheminements multi-usages.
Ils se poursuivront au deuxième semestre 2019 de Saint-Jacques-de-la-Lande (site de la Pérelle) à Bruz (écluse de Mons), en passant par Chavagne, secteur où les études préparatoires sont en cours. Un site d’accueil du public sera également aménagé à Laillé.

Le théâtre des Bouleaux
> Amplifier le paysage post-industriel
> Fabriquer une bulle au milieu de la forêt, tournée vers le ciel et les étoiles
> Bancs géants en arc de cercle
> Prairie pour des spectacles

L’Entrée
> Créer une entrée en belvédère sur la Vilaine
> Disposer les services du site (informations, stationnement, toilettes...)

La Grande Prairie
> Pour les activités de plein air
> Plusieurs terrasses en bois près de l’eau
> Un éventuel embarcadère pour canoës et kayaks