Agriculture

Contenu de la page : Agriculture

Depuis la fin des années 1980, il devient fréquent d’associer à l’agriculture des objectifs multiples. Ils concernent bien sûr la production agricole, mais aussi l’économie et l’environnement.

Une agriculture locale très diversifiée avec une activité dominante : le lait. L’agriculture biologique se développe avec une offre de produits frais ou transformés. La commune compte 36 exploitations dont 22 exploitations professionnelles recensées en 2010 pour une SAU (surface agricole utile) de 1755 hectares, soit 55% de la surface de la commune. L’agriculture est de plus en plus intercommunale, des agriculteurs hors commune exploitent des terres sur Laillé et inversement. Les 22 exploitations professionnelles de la commune ont pour la grande majorité un statut sociétaire (EARL, GAEC). La présence active d’une agriculture « à taille humaine » fait partie de l’économie de proximité et génère des emplois directs et induits : prestataires de service , entreprises agroalimentaires, conception et fabrication d’équipements, entretien et réparation des équipements, recherche et innovation...C’est un tissu économique très diffus et varié...et vivant. Pour retrouver toute la statistique agricole : http://draaf.agriculture.gouv.fr

La mutualisation. L’agriculture est pionnière dans le domaine de la mutualisation. Les CUMA (coopératives d’utilisation de matériel en commun) sont très actives et permettent aux agriculteurs de mutualiser des équipements et de bénéficier ainsi d’un matériel moderne et performant. L’activité agricole est confrontée à de fortes variations d’activités et les solutions d’emplois précaires sont souvent peu satisfaisantes. Un grand nombre d’agriculteurs est adhérent au groupement d’employeurs dont le siège social est à Guignen.

Les circuits courts et de proximité . Des initiatives locales sont mises en place pour identifier l’offre des agriculteurs en produits locaux et permettre aux consommateurs de rencontrer les producteurs. www.comptoirs-paysans.org Des réseaux bien structurés valorisent la proximité et contribuent à faire connaître les métiers de l’agriculture et leur environnement. www.accueil-paysan.com www.bienvenue-a-la-ferme.com... www.paysdesvallonsdevilaine.fr

Agenda 21.

Le foncier, un espace à partager, un bien collectif pour les générations futures. L’espace rural est un bien rare dont l’utilisation ne doit pas conduire à son gaspillage. Il convient donc de préserver au mieux les espaces agricoles, tout en conciliant l’aménagement et le développement durable de notre territoire. Lien vers l’Agenda 21

Le territoire communal : concilier urbanisme et agriculture.

Les outils de maîtrise du foncier.

Le schéma de cohérence territoriale (SCOT) du pays de Rennes est le document qui encadre les documents d’urbanisme des communes (PLU, ZAC...). L’espace urbanisable doit s’envisager de manière mesurée en extension urbaine et doit être privilégié dans les secteurs déjà urbanisés (processus de renouvellement urbain). Il est actuellement en cours de révision. Pour en savoir plus : www.paysderennes.fr

Le plan local d’urbanisme (PLU) programme le développement de la commune et la destination des sols sur son territoire. La préservation du foncier est l’un des enjeux majeurs pour le maintien de l’activité agricole. Il est nécessaire également de protéger les sièges d’exploitations, notamment quand ils sont orientés vers l’élevage. Lien vers le PLU de Laillé

L’observatoire de l’agriculture périurbaine du pays de Rennes

Face à l’importante perte de foncier agricole constatée ces dernières années, il est nécessaire de suivre avec précision la consommation foncière et les besoins futurs liés à l’évolution démographique. En 2008, la chambre d’agriculture d’Ille et Vilaine, la SAFER Bretagne, le Pays de Rennes et Rennes-Métropole ont formalisé un partenariat renforcé : le Programme Local de l’Agriculture (PLA). L’Audiar a pour mission de réaliser l’observatoire local de l’agriculture. Son objectif est de présenter une vision actualisée et partagée de la dynamique agricole du territoire à l’ensemble des acteurs signataires. www.audiar.org www.paysderennes.fr

Le département

Charte agriculture et urbanisme pour un développement durable du territoire Ille et Vilaine Deux lois ont été votées en 2010, le législateur donne l’objectif de réduire de moitié la consommation des terres agricoles d’ici 2020. A l’échelle bretonne, le projet agricole et agro-alimentaire régional (PAAR) de 2011, traduit cet objectif par la réduction de l’artificialisation du foncier agricole d’un tiers sur les 5 prochaines années. www.bretagne.gouv.fr www.synagri.com